DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Soldat, réfugié, extrémiste de droite : les visages du suspect allemand


Allemagne

Soldat, réfugié, extrémiste de droite : les visages du suspect allemand

La ministre de la Défense allemande ne tolèrera pas des idées d’extrème-droite dans l’armée. Ursula von der Leyen a réagi à l’affaire du soldat arrêté mercredi, suspecté de préparer un attentat. Cet homme de 28 ans servait pour l’armée allemande en France, près de Strasbourg. Il semblerait qu’il ait dressé une liste de personnes à éliminer, comme Anne Helm, cette jeune actrice membre du parti Pirate allemand. Et il voulait faire accuser les réfugiés.

Mais l’histoire est encore plus incroyable. Le soldat menait une double vie. Il s‘était fait enregistrer comme demandeur d’asile syrien.

“L’information que nous avons cependant c’est qu’il ne parlait pas arabe. Pourquoi personne ne l’a remarqué je ne peux pas l’expliquer, reconnaît Nadja Niesen, la procureur. On attend le résultat de l’enquête.”

En décembre 2015 le soldat s‘était donc présenté comme un chrétien syrien, vendeur de fruits à Damas. Il a obtenu l’asile et une aide mensuelle de 400 euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Arabie Saoudite

Angela Merkel en tournée dans les pays du Golfe