DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Argentine : un procureur ligoté et bâillonné dans son bureau


Argentine

Argentine : un procureur ligoté et bâillonné dans son bureau

En Argentine, le procureur Fernando Cartasegna enquêtant sur des affaires de corruption au sein de la police, a été agressé, puis ligoté dans son bureau à La Plata, dans la province de Buenos Aires.

Récemment, ces tracts faisant référence à un procureur mort dans des circonstances très troubles en 2015 avaient été déposés à son domicile. Dans son bureau, son agresseur a écrit le nom du procureur décédé, comme une menace.

“Son agresseur l’a attrapé par derrière. Il n’a pas pu l’identifier. On lui a attaché les pieds et les mains derrière le dos, pour que vous vous fassiez un peu une idée de ce qu’il a enduré. Il a été bâillonné et il a été menacé”, relate Julio Conde Grand, le procureur général de Buenos Aires.

Samedi dernier, le procureur Fernando Cartasegna avait été agressé dans la rue par trois individus – deux hommes et une femme – portant des uniformes de policier.

Le juge va prendre du repos et renforcer son dispositif de sécurité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Etats-Unis : nouveau vote à la Chambre sur l'abrogation de l'Obamacare