DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : d'abord, protéger les droits des citoyens européens (Barnier)


Royaume-Uni

Brexit : d'abord, protéger les droits des citoyens européens (Barnier)

Alors que Londres accuse Bruxelles d’intimider les Anglais sur le Brexit à deux mois des élections législatives, Michel Barnier maintient le cap.

Vendredi à Florence, le négociateur en chef de l’Union européenne a rappelé que les 27 souhaitaient d’abord et surout garantir les droits des citoyens européens vivant au Royaume-Uni avant de commencer à négocier. Quitte à ce que la Cour de justice de l’UE s’en mêle.

Michel Barnier :“Le Conseil européen a décidé que la préservation des droits des citoyens européens et de leurs familles serait une priorité. Le niveau de protection offert par les lois européennes ne doit pas être remis en cause. Le Brexit ne doit pas altérer la vie quotidienne des gens. L’UE demande des garanties très claires pour que ces droits soient effectivement assurés et la Cour de justice de l’UE jouera son rôle.”

Près de 3 millions d’Européens vivent actuellement au Royaume-Uni dont 800 000 Polonais. Tous, s’inquiètent pour leur avenir post-Brexit.
Inversement près de 5 millions de Britanniques vivent dans les autres pays de l’UE. Principalement en Espagne, en Irlande et en France.

Samedi dernier les chefs d’Etat et de gouvernement ont adopté des orientations qui guideront les négociations avec les Britanniques. La question des droits des citoyens fait partie des toutes premières priorités.

Avec Agences