DERNIERE MINUTE

Le Venezuela est toujours sous haute tension. Des affrontements ont à nouveau éclaté ce jeudi entre les forces de l’ordre et des étudiants, qui entendaient défiler contre le président Nicolas Maduro. Ils ont été bloqués à la sortie de leur campus par la garde nationale, qui a fait usage de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc.

Le pays est secoué depuis le 1er avril par une vague de protestations, qui a fait près de 40 morts et des centaines de blessés.

L’opposition réclame avec insistance le départ du président Nicolas Maduro, accusé d‘être responsable de la grave crise économique qui frappe le Venezuela. Le successeur d’Hugo Chavez dénonce un coup d’Etat et a annoncé son intention de convoquer une Assemblée constituante.

Par ailleurs, le leader de l’opposition Leopoldo Lopez, actuellement en prison, est apparu en bonne santé dans une vidéo, diffusée après des rumeurs faisant état de son hospitalisation dans un état grave. Son épouse, Lilian Tintori, qui milite depuis des mois pour sa libération, s’est rendue devant l’hôpital militaire.

Leopoldo Lopez purge une peine de 14 ans de prison pour incitation à la violence lors d’une précédente vague de manifestations anti-Maduro.

AFP