DERNIERE MINUTE

Airbus et Boeing ne seront bientôt plus seuls dans les airs. La Chine a officiellement fait son entrée dans la bataille des avions de lignes commerciaux avec le premier vol d’essai réussi de son C919.

L’appareil, construit par l’entreprise publique chinoise Comac et destiné aux vols moyen-courrier, a passé un peu moins d’une heure et demi dans les airs avant de revenir à son point de départ, l’aéroport international de Shanghai, où les pilotes ont été accueillis en héros.

Il s’agit d’une étape important pour Pékin qui vise, à terme, de concurrencer les deux leaders inconstestés du transport aérien Boeing et Airbus. Mais le chemin est encore long, et avant de séduire au-delà des frontières chinoises, le C919 devra prouver sa fiabilité.