DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Boko Haram libère 82 lycéennes de Chibok

DERNIERE MINUTE

monde

Boko Haram libère 82 lycéennes de Chibok

Le groupe jihadiste Boko Haram a libéré 82 des plus de 200 lycéennes enlevées à Chibok, au Nigeria il y a trois ans. Les jeunes filles ont été remises aux autorités nigérianes en échange de membres de Boko Haram détenus.

Leur libération s’est faite ce samedi près de la frontière avec le Cameroun, dans le nord-est du Nigeria. Elles se trouvent actuellement à Banki et doivent être reçues par le président Buhari à Abidjan ce dimanche.

Le 14 avril 2014, 276 lycéennes étaient enlevés par les insurgés de Boko Haram, qui les ont fait monter en pleine nuit dans leurs camionnettes ont mis le feu à leur école avant de se replier dans la foret.

Cinquante-sept d’entre-elles sont parvenues à s‘échapper dans la foulée. Plusieurs dizaines ont entre temps été libérées. Mais c’est la première fois que l’Etat nigérian fait officiellement état d’un échange avec le groupe terroriste.

Les filles qui ont été libérées évoquent leur captivité comme une définition de la souffrance, de la faim, de la maltraitance“,explique Bukky Shonibare, membre fondatrice du mouvement “Bring Back Our Girls”, qui manifeste pour la libération des lycéennes.

Comme ce fut le cas lors des précédentes libérations, certaines sont revenues avec des enfants. Plusieurs filles disent avoir été violées“ poursuit-elle.

Face à la forte médiatisation et à l’indignation mondiale suscitée par le drame, le président Buhari avait fait de la libération des jeunes fille une promesse de campagne en 2015.

Mais plus d’une centaine d’entre-elles se trouvent encore entre les mains de Boko Haram.

Venezuela

Les femmes en première ligne dans la contestation au Venezuela