DERNIERE MINUTE

Le Brexit au coeur de la campagne des législatives britanniques

Sitôt passée la victoire des conservateurs aux élections locales, les Britanniques replongent dans la campagne majeure : celle des élections législatives du 8…

Vous lisez:

Le Brexit au coeur de la campagne des législatives britanniques

Taille du texte Aa Aa

Sitôt passée la victoire des conservateurs aux élections locales, les Britanniques replongent dans la campagne majeure : celle des élections législatives du 8 juin. Les travaillistes ont essuyé un revers de taille en remportant seulement 9 des 88 conseils qui étaient à renouveler. Jeremy Corbyn s’est lui aussi projeté sur les élections de juin.

“Cette élection ne porte pas sur le Brexit lui-même, a-t-il affirmé. C‘était le sujet du référendum. La question est maintenant de savoir quelle sorte de Brexit nous voulons et quelle sorte de pays nous voulons pour le futur. Et en qui on peut mettre notre confiance pour servir d’abord les intérêts de ceux qui travaillent.”

Les Tories de la Première ministre Theresa May profitent à plein de l’effondrement du parti europhobe Ukip. La chef du gouvernement personnalise l’enjeu des législatives dans la perspective des négociations du Brexit.

“Ces négociations vont être difficiles, prévient-elle. C’est pourquoi il faut un pouvoir fort et stable ici au Royaume-Uni. Les gens doivent se souvenir qu’il y aura 27 autres pays européens d’un côté de la table et seulement une personne pour représenter notre pays. La question des élections générales, c’est de savoir qui permettra ce pouvoir fort et stable : moi ou Jeremy Corbyn.”

Les analystes notent que le parti conservateur est parvenu à attirer à lui aussi bien les pro que les anti-Brexit. Malgré l’avantage évident avec lequel partent les Tories, Theresa May a tenu à préciser qu’elle ne tient “rien pour aquis”. Une façon, aussi, de ne pas démobiliser son électorat.