DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le record de trop : un alpiniste de 85 ans décède sur l'Everest


Népal

Le record de trop : un alpiniste de 85 ans décède sur l'Everest

Un ancien soldat népalais âgé de 85 ans est mort samedi dans un camp de base de l’Everest alors qu’il tentait de reconquérir son titre de grimpeur le plus âgé qu’il avait remporté en 2008 (il avait alors 76 ans).

Min Bahadur Sherchan s‘était mis dans la tête de refaire l’ascension de l’Everest depuis qu’un octogénaire japonais lui avait ravi son titre en 2013.

“Mon but n’est pas de briser le record de quiconque, ce n’est pas une compétition personnelle entre individus. Je souhaite seulement battre ma propre performance”, assurait ce grand-père népalais à l’AFP en février avant de reprendre son ascension.

Les causes exactes de son décès n’ont pas été communiquées.

Cette année encore 750 personnes devraient tenter d’atteindre le sommet du Mont Everest à partir de la fin mai, la haute saison pour les alpinistes.

En avril, un autre alpiniste est décédé dans la région : le Suisse Ueli Steck, connu pour avoir dompté les sommets les plus vertigineux de la planète, est mort suite à un accident.

Avec Agences

France

Présidentielle française : le vote a commencé en Outre-mer