DERNIERE MINUTE

Libres, les 82 lycéennes nigérianes sont arrivées à Abuja

Elles étaient en captivité depuis trois ans et ont été échangées contres des prisonniers de la secte jihadiste de Boko Haram.

Vous lisez:

Libres, les 82 lycéennes nigérianes sont arrivées à Abuja

Taille du texte Aa Aa

Au Nigeria, les 82 lycéennes kidnappées depuis trois ans par la secte jihadiste de Boko Haram sont arrivées dimanche à Abuja, la capitale.

Les jeunes femmes avaient été enlevées en avril 2014 par un commando islamiste.

Au total, 276 adolescentes avaient été prises en otage. Une soixantaine d’entre elles étaient parvenues à s‘échapper.

Les 82 Nigériennes ont servi de monnaie d‘échange contre des prisonniers de la secte jihadiste.

Elles ont d’abord été prises en charge par la Croix Rouge avant d‘être remises aux autorités nigérianes et évacuées.

Les jeunes femmes auraient été mariées de force, violées et islamisées. Plusieurs d’entre elles auraient mis au monde des enfants.

La prise d’otage de Chibok au nord-est du pays avait suscité une indignation internationale.

A ce stade, une centaine de lycéennes manquent toujours à l’appel.

Cette affaire a surtout révélé l’incapacité du Nigeria à régler une guerre civile aux confins du pays qui a fait plus de 20 000 morts depuis 2009.

Avec Agences