DERNIERE MINUTE

Une cinquantaine de personnes encagoulées ont infiltré une manifestation de syndicats au lendemain de la victoire d’Emmanuel Macron à la présidence.

La CGT et SUD avaient appelé leurs sympathisants à défiler depuis la place de la République à Paris, contre la politique libérale d’Emmanuel Macron et contre sa vision de la loi du travail.

La veille, au soir de l‘élection, neuf personnes ont été placées en garde à vue à l’issue d’une manifestation “anticapitaliste” au cours de laquelle 141 personnes ont été interpellées à Paris.

Plus de No Comment