DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Draghi : "il est trop tôt pour crier victoire" devant l'inflation


Allemagne

Draghi : "il est trop tôt pour crier victoire" devant l'inflation

Impassible face aux critiques, la Banque centrale européenne (BCE) compte poursuivre sa politique de soutien à l‘économie.

Son président Mario Draghi a estimé qu’il était trop tôt pour crier victoire devant l’inflation, lors d’une audience devant le parlement néerlandais ce mercredi. S’il reconnaît que la reprise se confirme, et que les risques baissiers diminuent, Mario Draghi assure que les pressions inflationnistes sont encore trop timides.

L’objectif de la BCE est de pousser l’inflation à près de 2% en zone euro. Elle a pour cela lancé un vaste programme de rachats de dettes en 2015 et baissé ses taux directeurs à leur plus bas historique l’an dernier.

Une politique décriée par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, selon qui elle encourage les crises financières en favorisant l’endettement et les bulles économiques.

Les experts attendent désormais un changement du discours de la BCE lors de sa prochaine réunion, au mois de juin.

Suisse

CERN : nouvel accélérateur pour booster les particules