DERNIERE MINUTE

Trump tente de justifier le limeogage du patron du FBI

Vous lisez:

Trump tente de justifier le limeogage du patron du FBI

Taille du texte Aa Aa

En une de tous les journaux américains ce mercredi, l’affaire retentissante du limogeage de James Comey… Le patron du FBI a été congédié par le président américain mardi et l’a appris par lettre. Une décision d’autant plus troublante que le FBI enquête depuis fin mars sur une possible collusion entre des membres de l‘équipe de campagne de Donald Trump et la Russie.


“Comey a perdu la confiance de pratiquement tout le monde à Washington”, a tenté de se justifier sur Twitter le président.


“Il sera remplacé par quelqu’un qui fera bien mieux et qui ramènera l’esprit et le prestige du FBI”, écrit-il dans cet autre tweet.

Quelle que soit la personnalité choisie, le successeur de James Comey devra gérer la suite de cette enquête ultra-sensible sur la nature exacte des liens entre certains proches de Trump et le pouvoir russe. A Moscou, le porte-parole du Kremlin se garde bien de prendre parti.

“Nous espérons que cela n’affectera pas les relations, a déclaré Dmitri Peskov. C’est une affaire absolument interne aux Etats-Unis, une décision souveraine du président américain qui n’a strictement rien à voir et ne peut être liée à la Fédération de Russie.”

Six mois après la victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton, ce limogeage choque dans les rangs démocrates, mais pas seulement. Des ténors républicains ont aussi exprimé leur malaise.