DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police italienne arrête des passeurs après le meurtre d'un migrant

Vous lisez:

La police italienne arrête des passeurs après le meurtre d'un migrant

Taille du texte Aa Aa

Cinq jours après le drame, la police italienne a rendu publique une vidéo et annoncé l’arrestation de deux passeurs libyens. Le drame en question a eu lieu samedi dernier. Des passeurs avaient abandonné à leur sort des migrants en Méditerranée, entre la Libye et l’Italie.

Sur la vidéo, on aperçoit à bord du bateau des passeurs le corps sans vie d’un migrant abattu. Il s’agit d’un jeune Sierra-Léonais de 21 ans tué parce qu’il n’aurait pas compris l’injonction d’enlever sa casquette.

Les 400 rescapés de la sinistre traversée avaient été secourus quelques heures plus tard par une ONG.

Ce genre de drame est de plus en plus fréquent en Méditerranée, des témoins racontant des cas d’exécutions, de tortures et de viols perpétrés par des passeurs, une fois payés. En proie au chaos depuis la chute de Kadhafi, la Libye est devenu le principal carrefour de l’immigration clandestine vers l’Europe.