DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition vénézuélienne s'arme de cacatov


Venezuela

L'opposition vénézuélienne s'arme de cacatov

L’opposition vénézuélienne dégaine sa nouvelle arme contre les forces de l’ordre : les “cacatov”. Ces bombes d’excrément sont utilisées depuis lundi contre la police anti-émeute qui réprime violemment le mouvement contre le Président Maduro, initié le 1er avril dernier. Ce cocktail insolite est considéré comme une arme biochimique par les autorités vénézuéliennes qui menacent les lanceurs de représailles pénales.

Et alors que les manifestants font preuve de créativité, le chef de l‘État vénézuélien est de plus en plus contesté au sein même de ses troupes. 85 soldats auraient fait défection selon le leader de l’opposition. “Il s’agit de 85 militaires, affirme Henrique Capriles, leurs familles m’ont demandé de faire savoir aux médias qu’il existe un groupe qui veut défendre la constitution.”

Une Constitution que le Président Maduro veut changer pour faire taire l’opposition, ravivant la colère des manifestants.