DERNIERE MINUTE

Le philosophe français Bernard-Henri Lévy, entarté une nouvelle fois mercredi soir à Belgrade où il présentait son film “Peshmerga”, a qualifié l’incident d’“agression”, “à l’image” de ce que “les démocrates de ce pays subissent au quotidien”. L’acte de “ses minables auteurs” est “hélas” ce que “les démocrates de ce pays subissent au quotidien”, a-t-il déploré dans un courriel adressé à l’AFP. “Pressions, injures, intimidations, propagande et médias au service du pouvoir – jusqu’aux groupuscules qui, comme celui d’hier (mercredi), sont tolérés, voire manipulés, par les autorités”, a-t-il dénoncé.

Mercredi soir, alors qu’il prenait la parole devant le public du festival de documentaires Beldoks, un jeune homme est passé devant lui en courant et lui a jeté un gâteau à la figure.

Plus de No Comment