DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand spinner, le phénomène toupie débarque en France

Elles ont envahi les cours de récréation, les salles de classe et les réseaux sociaux français depuis un mois.

Vous lisez:

Hand spinner, le phénomène toupie débarque en France

Taille du texte Aa Aa

Elles ont envahi les cours de récréation, les salles de classe et les réseaux sociaux français depuis un mois. Déjà bien connues aux Etats-Unis, les hands spinners (littéralement toupies à main) sont aujourd’hui un véritable phénomène de société en France.

La nouvelle toupie tendance, avec ses trois branches, est petite, légère et peu onéreuse. Il faut compter entre 2 et 10 euros pour certains modèles. Les fabricants de jouets ne s’y sont pas trompés et les déclinent de toutes les couleurs, dans différentes matières… la dernière mode est la toupie phosphorescente ! Le phénomène est tel que des ruptures de stocks ont été signalées dans plusieurs magasins de jouets.

A l’origine, le hand spinner a été créé par la maman d’une fillette autiste dans les années 90 aux Etats-Unis. L’accessoire aurait des vertus thérapeutiques, antistress et faciliterait la concentration. Certains enfants déjà adeptes disent que la toupie les calme ou leur redonne le moral.

Le principe du jeu est simple. Il consiste à faire tourner l’objet entre son pouce et son index le plus longtemps possibles grâce à un système de roulements à billes. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les tutoriels qui expliquent comment jouer, s’améliorer, faire des figures et même gagner un hand spinner. “Plus de 600.000 vidéos sur le hand spinner ont été colmptabilisées sur le web d’après nos confrères du Temps”: https://www.letemps.ch/societe/2017/05/08/hand-spinner-nouveau-jouet-vedette-ecoles.

Aux Etats-Unis le phénomène dure depuis plusiseurs mois et a envahi les salles de classe. Certaines écoles ont même interdit le hand spinner. Plusieurs enseignants se sont plaints que les élèves, plutôt que de se concentrer sur leur travail, se concentraient sur la toupie. Le jeu sensé activer la concentration et le calme, produirait donc l’effet inverse chez les enseignants. Le phénomène est encore trop récent pour savoir si les profs français éprouveront le même agacement. Il y a quelques années, en France, les élèves jouaient à la toupie avec leurs stylo pendant les cours. Mais là, impossible d’interdire aux élèves de quoi écrire…