DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : encore des arrestations après le putsch manqué

Vous lisez:

Turquie : encore des arrestations après le putsch manqué

Taille du texte Aa Aa

Dix mois après le coup d’Etat manqué en Turquie, les arrestations n’en finissent plus. Vendredi c’est la bourse d’Istanbul qui a été visée.
Au moins 62 anciens employés ont été intepellés. Tous sont suspectés d‘être liés au réseau du prédicateur islamiste Fethullah Gülen, l’ennemi juré du président turc.


Autre arrestation vendredi matin, celle d’Oguz Güven, le rédacteur en chef du site internet du quotidien d’opposition Cumhuriyet.

Le journaliste a annoncé sur twitter son arrestation.
Il enquêtait sur la mort d’un des procureurs en charge des poursuites après le coup d’Etat manqué.
Le journal Cumhuriyet est particulièrement surveillé par le pouvoir. Une vingtaine de journalistes de ce quotidien ont déjà été inquiétés.

En quelques mois, plus de 47 000 fonctionnaires, des policiers, des magistrats et des enseignants, ont été incarcérées. Et plus de 100 000 ont été limogés ou suspendus.

Ces purges massives sont dénoncées par les ONG et inquiètent les pays européens qui dénoncent une répression tous azimuts.
Depuis des mois, les autorités affirment que les purges sont nécessaires pour nettoyer les institutions des éléments factieux.

Avec Agences