DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : Facebook condamné par la Cnil


France

France : Facebook condamné par la Cnil

Un an après Google, c’est Facebook qui est pris la main dans le sac en France.

La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés), l’autorité française de protection des données personnelles, a condamné le réseau social à une amende de 150 000 euros pour avoir tracé des millions d’internautes à des fins publicitaires. Il s’agit de l’amende maximale dans ce type d’affaires.

Facebook est accusé de six manquements à la loi française “informatique et libertés”. Parmi ces manquements, ne pas informer directement ses usagers sur leurs droits et l’utilisation de leurs données, ou encore conserver “l’intégralité des adresses IP” de ses utilisateurs.

Egalement dans le colimateur des autorités françaises, l’usage par le premier réseau social mondial du cookie “datr”. Celui-ci lui permet de tracer les internautes non-inscrits à Facebook quand ceux-ci visitent des pages web comportant un module social. Selon la Cnil, Facebook ne permet pas aux internautes de “s’opposer valablement” aux cookies déposés sur leur terminal.

Facebook, qui compte plus de 30 millions d’utilisateurs en France, a déclaré qu’il était “respectueusement en désaccord” avec la décision. L’entreprise a quatre mois pour faire appel.


Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Israël

Israël : l'ambassadeur controversé des Etats-Unis prend ses fonctions