DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Ukraine bloque les réseaux sociaux russes


monde

L'Ukraine bloque les réseaux sociaux russes

L’Ukraine a imposé de nouvelles sanctions contre la Russie, cette fois sur le terrain numérique. Le président ukrainien Petro Porochenko, qui accuse Moscou de soutenir la rébellion séparatiste dans l’Est du pays, a bloqué par décret l’accès sur le territoire à VKontakte et Yandex, les équivalents russes de Facebook et Google, très prisés en Ukraine.

Le site Odnoklassniki, qui permet de retrouver ses vieux camarades de classe, et la messagerie mail.ru seraient aussi concernés par le futur blocage.

Joint par téléphone, le porte-parole du Kremlin Dmitry Peskov s’insurge : “c’est un pas de plus qui a été franchi par les autorités, qui bafouent le droit à l’information du peuple ukrainien”, assure-t-il.

La mesure est également critiquée par les internautes ukrainiens, dont 8 sur 10 ont un profil VK. “Je suis furieuse, cette décision est une violation de mes droits”, explique au quotidien Le Temps Tasia Pugach, qui dirige la communication d’une troupe de Théâtre. “Dans mon travail, je fais la promotion de nos pièces sur VK car notre public s’y trouve. J’y ai aussi mes amis, mes photos, ma mémoire”, dit-elle.

Plusieurs ONG ont aussi réagi. L’Ukraine ferait partie des 30 pays sur terre qui bloquent des réseaux sociaux. Tanya Cooper, de l’ONG Human Rights Watch, a dénoncé “un coup terrible porté à la liberté d’internet et à la liberté de l’information”.


Outre les sanctions économiques, c’est une vraie guerre de l’information, que se livrent les deux anciens partenaires depuis l’annexion de la Crimée il y a trois ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Israël

Israël : l'ambassadeur controversé des Etats-Unis prend ses fonctions