DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Transfert sous haute sécurité au Honduras


Honduras

Transfert sous haute sécurité au Honduras

Diviser pour mieux régner,

C’est la stratégie qu’a choisi d’adopter le Honduras pour reprendre le contrôle de ses prisons, en proie à une guerre de gangs. Hier, 773 détenus ont quitté le pénitencier national de la capitale, Tegucigalpa, pour rejoindre un nouvel établissement de haute sécurité à Moroseli, dans l’Est du pays.

“Nous allons continuer à essayer d’empêcher que, dans les prisons, on puisse organiser, planifier des actes criminels, a déclaré le président Juan Orlando Hernandez. Depuis le transfert des détenus de San Pedro Sula, nous devons faire face à cette nouvelle réalité.”

3 000 policiers ont été mobilisés pour encadrer ce transfert. La semaine dernière des douzaines de détenus ont réussi à s’enfuir durant l’un de ces déplacements.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Trump aurait demandé au FBI de classer une enquête sur Flynn