DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

General Motors quitte l'Inde


entreprises

General Motors quitte l'Inde

General Motors (GM) a annoncé qu’il allait se retirer d’Inde et vendre ses activités en Afrique du Sud avant la fin de l’année. Dans ces deux pays, le constructeur américain a vendu en cumulé moins de 50 000 voitures en 2016.

General Motors avorte ainsi son projet de nouvelle ligne d’assemblage indienne, chiffrée à un milliard de dollars. Tandis que son usine Chevrolet en Afrique du sud sera revendue au Japonais Isuzu.

Cette décision s’inscrit dans la stratégie de recentrage de GM sur les marchés les plus rentables : la Chine et l’Amérique du Nord.

Le groupe avait annoncé début mars la vente de sa filiale européenne, Opel, au Français PSA.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

entreprises

L'Etat britannique se désengage de Lloyds Bank