Cet article n'est pas disponible depuis votre région

G7: May plaide pour une approche collective contre le terrorisme

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
G7: May plaide pour une approche collective contre le terrorisme

<p>Les dirigeants du G7, réunis vendredi à Taormina, en Italie, ont facilement trouvé un terrain d’entente sur le terrorisme, après l’attentat meurtrier qui a frappé la Grande-Bretagne.<br /> A l’issue d’une première journée de rencontres plénières et de bilatérales, les membres du G7 (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Japon, Canada, Italie) ont adopté une déclaration contre le terrorisme, appelant notamment les acteurs de l’internet à se mobiliser davantage dans la lutte contre “les contenus terroristes”.<br /> Ils répondaient ainsi à une demande de la Première ministre britannique Theresa May, dont le pays a été touché lundi soir par un attentat à la sortie d’une salle de concerts à Manchester, qui a fait 22 morts, dont de nombreux enfants, et a été revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique.<br /> “C’est un pas en avant important. Il faut que les compagnies (de l’internet) reconnaissent leur responsabilité envers la société”, a déclaré Mme May lors d’une conférence de presse.<br /> Le G7 s’est également engagé à mettre en oeuvre “une approche collective” pour lutter contre le danger posé par les combattants étrangers de retour des zones de guerre, notamment en terme de partage de renseignement. </p> <p>Un partage de renseignement avec les Etats-Unis qui a semblé poser problème dans l’enquête sur l’attentat de Manchester. De nombreuses informations ont fuité dans la presse américaine, notamment dans le <a href="https://www.nytimes.com/interactive/2017/05/24/world/europe/manchester-arena-bomb-materials-photos.html?_r=0">New York Times</a> ce qui a clairement agacé le gouvernement britannique. Signe de bonne volonté, Rex Tillerson, le Secrétaire d’Etat américain, s’est rendu à Londres vendredi. Il a reconnu des fautes tout en estimant que les deux pays sauraient “surmonter l’incident”.</p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span></p>