DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les premiers prix du Festival de Cannes sont...


France

Les premiers prix du Festival de Cannes sont...

Les deux premières récompenses du Festival de Cannes ont été décernées samedi soir avec le Prix Oecuménique et le Prix de la Presse.

L’an dernier, Xavier Dolan pour Juste la fin du monde avait reçu le Prix Oecuménique, et c’est cette année la réalisatrice japonaise Naomi Kawase qui lui succède pour son très sensible “Vers la Lumière”.

C’est une vraie délivrance de recevoir ce Prix. Car je pense que mon film, Vers la Lumière, offre à chacun un message, et je suis fière de le partager. Je remercie de tout mon coeur tous ceux qui l’ont soutenu“ a affirmé Kawase au micro de notre envoyé spécial , Frédéric Ponsard.

Le film évoque la rencontre entre une jeune audiodescriptrice et un photographe qui perd la vue.

Le très convoité Prix Fipresci de la presse internationale a été attribué à “120 Battements par minute” , un film de de Robin Campillo sur les années SIDA.

Nahuel Perez Biscayart est l’acteur principal : “C’est hyper important parce que c’est un prix que l’on aime beaucoup, c’est un prix international qui va donner je l’espère une belle vie au film, on va le voir partout et on est tellement content et fier du film que l’on a fait qu’un Prix comme cela va nous donner de la visibilité, pas à nous mais au film et au sujet partout dans le monde“ glisse le comédien argentin.

Le film retrace la lutte à Paris du mouvement militant Act Up, au début des années 90. “Un film comme une lueur d’espoir“ a justifié le jury.

C’est clairement l’un des favoris pour la Palme d’or ce dimanche soir.

Etats-Unis

Deux morts dans une agression islamophobe à Portland