DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Près de 1500 migrants secourus par MSF en Méditerranée


Italie

Près de 1500 migrants secourus par MSF en Méditerranée

Près de 1500 migrants ont été ramenés ce dimanche sur le sol italien. Ils ont été secourus en haute mer lors d’une opération de Médecins sans frontières et des gardes-côtes italiens. Ils dérivaient à bord d’une douzaine d’embarcations. Parmi eux, 45 enfants et deux corps sans vie.


Normalement, c’est en Sicile qu’ils auraient dû accoster, mais les débarquements y étant interdits en raison du G7, le bateau de Médecins sans frontières a dû pousser jusqu‘à Naples.

L’Italie, qui a vu débarquer plus de 50 000 personnes sur ses côtes depuis le début de l’année, aura bien tenté d’en faire un thème fort du sommet du G7 qui s’est terminé samedi. En vain. Sous la pression américaine notamment, le communiqué final a surtout souligné le droit des Etats à contrôler leurs frontières. Une approche contestée par l’ONG Oxfam.

“Nous sommes dans une situation où 65 millions de personnes sont des déplacés ou des réfugiés, explique Roberto Barbieri, directeur d’Oxfam Italie. C’est le plus grand nombre depuis la Seconde Guerre mondiale. Donc nous avons une énorme responsabilité envers ces personnes. C’est l‘équivalent d’une nation, une nation cachée en quelque sorte. La sécurité ne peut pas être la seule approche. Nous devons envisager des solutions à long-terme.”

Des militants d’Oxfam ont manifesté samedi à Taormina où s‘étaient réunis les dirigeants des sept puissances dont fait partie l’Italie. Un pays en première ligne qui héberge à lui seul plus de 175 000 demandeurs d’asile.

Royaume-Uni

Manchester: les coureurs unis contre le terrorisme