DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Clap de fin à Cannes : les réactions des lauréats


cinema

Clap de fin à Cannes : les réactions des lauréats

“The Square” de Ruben Östlund est une comédie particulièrement acide et qui attaque subtilement les travers de nos sociétés occidentales, l’art contemporain, les médias, les réseaux sociaux, et l’hypocrisie des pseudos intellectuels. Pour Ruben Ostlund, cette Palme d’or, décernée par Pedro Almodovar, à Cannes, c’est une consécration :

Nous étions assez en retard pour envoyer le film à Cannes, alors ça a pris du temps avant d’avoir le message comme quoi nous étions en compétition, et là maintenant d‘être ici avec tous nos amis, avec tous les gens avec lesquels nous avons travaillé pendant des années à faire ce film, cela ne peut être mieux, si vous êtes un cinéaste, cela ne peut être mieux !

Les Prix d’interprétations ont été donnés à deux acteurs de renommée internationale : l’Américain Joaquin Phoenix pour “You Were Never Really Here” de l’Ecossaise Lynne Ramsay, et l’Allemande Diane Kruger pour son extraordinaire interprétation dans le film de Fatih Akin, “Aus des Nichts” (In the Fade).

C’est une victime, parce qu’elle a perdu sa famille, mais elle refuse d’abandonner. Il y a une force en Katia, mon personnage. Franchement, j‘étais sûre d’avoir cela en moi et Fatih l’a vu, il m’a tenu la main et m’a aidé à traverser cela a raconté Diane Kruger à notre reporter, Frédéric Ponsard.

Et celui-ci, de conclure : “The Square”, venu de Suède, a donc remporté la Palme d’or du Festival de Cannes. Le Grand Prix du Jury est attribué à Robin Campillo pour ses “120 Battements par minute”, le grand favori, et l’on retiendra aussi les deux Prix d’interprétation pour Diane Kruger et Joaquin Phoenix.”

cinema

"The Florida project", visage d'une Amérique invisible