DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Assistants parlementaires : Marielle de Sarnez porte plainte


France

Assistants parlementaires : Marielle de Sarnez porte plainte

Marielle de Sarnez se défend face aux accusations du Front National. Elle jure qu’il n’y a aucune irrégularité dans l’emploi d’une de ses assistantes au Parlement européen. Selon le quotidien Le Parisien ce matin, 19 eurodéputés français, dont la ministre des Affaires européennes sont visés par une enquête préliminaire pour « abus de confiance » sur des soupçons d’emplois fictifs visant leurs assistants parlementaires.


La vice-présidente du MoDem a déposé une plainte pour “dénonciation calomnieuse” contre l’eurodéputée du Front national Sophie Montel, qui a envoyé une lettre à l’origine de la procédure, dénonçant d’autres élus européens de droite, de gauche et écologistes.


Le Front national quii est lui même dans la tourmente. Plusieurs de ses députés, dont Marine Le Pen, sont accusés par le Parlement européen d’avoir versé frauduleusement des salaires à des assistants parlementaires entre 2012 et 2017, pour un montant de près de 5 millions d’euros.

L’affaire de Sarnez est un nouveau coup dur pour le gouvernement d’Edouard Philippe, après les attaques contre Richard Ferrand. Beaucoup à droite comme à gauche appellent à la démission du ministre de la Cohésion des territoires, épinglé pour une affaire immobilière impliquant sa compagne.
Pour 65% des Français, les faits reprochés à Mme de Sarnez sont graves, contre 35% d’un avis opposé. Et 62% estiment qu’elle devrait démissionner (contre 38%).


Colombie

20 jours de plus pour le désarmement des Farc