DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Goldman Sachs accusé de soutenir Caracas


Venezuela

Goldman Sachs accusé de soutenir Caracas

Une quarantaine de manifestants réunis ce mardi devant le siège de la banque d’affaires, à New York, reproche à la firme d’avoir racheté de la dette vénézuélienne qui finance, in fine, le Président Maduro.

“L’immoralité et l’avarice de l’accord entre Goldman Sachs et la banque centrale vénézuélienne, contrôlée par Nicolas Maduro, ne fera qu’aider le président à accroître la répression du peuple vénézuélien”, estime l’organisateur du rassemblement Eduardo Lugo, 23 ans.

Les manifestants de New York craignent que l’argent obtenu par le gouvernement vénézuélien lui permette de réprimer, plus encore, la vague de contestation qui fait rage au Venezuela depuis deux mois. En proie à une crise économique et politique sans précédent, l’opposition réclame le départ du Président Maduro. L’intéressé répond en convoquant une assemblée constituante présidée par Elias Jaua.

“Pour ceux qui doutent toujours, ceux qui ont peur de l’audace politique, aujourd’hui nous pouvons dire que Nicolas a eu raison de convoquer une Assemblée constituante, c’est à dire de donner le pouvoir au peuple”, estime Elias jaua

Un peuple qui manifeste quotidiennement au péril de sa vie. Une soixantaine de personnes ont été tuées depuis le début du mouvement de contestation.

République tchèque

Le hacker russe Evguéni Nikouline sera-t-il extradé vers la Russie ou les Etats-Unis ?