DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mijatovic, bourreau de la Juve en 1998, prédit 2-0 pour le Real

Le héros de la finale de Ligue des Champions 1998 entre le Real et la Juve s'est confié à euronews 17 ans plus tard.

Vous lisez:

Mijatovic, bourreau de la Juve en 1998, prédit 2-0 pour le Real

Taille du texte Aa Aa

On se souvient de Predrag “Peđa” Mijatovic comme du héros de la finale de Ligue des Champions 1998 à Amsterdam entre le Real Madrid et la Juventus Turin. Le Monténégrin a marqué le but qui a offert au Real Madrid son septième titre européen.

Dix-sept ans plus tard, il revient pour euronews sur cette finale et évoque celle qui va se jouer samedi entre les deux mêmes rivaux à Cardiff.

Sur la finale 1998 :

Predrag Mijatovic : “Nous savions que ça allait être une finale historique. On avait cette statistique en tête : cela faisait 32 ans que le Real n’avait pas remporté la Ligue des Champions. La dernière datait de 1966 face au Partizan Belgrade, l’équipe pour laquelle je jouais quand j’étais jeune. On voulait écrire l’Histoire. La septième Ligue des Champions était très très désirée par les supporters du Real Madrid, alors on est restés très concentrés”.
“On avait gagné six Ligues des Champions, mais les gens qui n’aimaient pas le Real Madrid se moquaient de nous, ils disaient “oui vous en avez six mais en noir et blanc”.

Sur son but :

“C’est le but le plus important, et le moment le plus beau de toute ma carrière. Sur un dégagement, la balle est restée dans la surface. Et j’ai réagi en tant qu’attaquant, à l’instinct, sans réfléchir car il faut penser très vite, et arriver à marquer”.
“Il faut un long moment pour réaliser combien ce que vous venez de faire est important. Quand tu es joueur, tu n’as pas cette sensation. Mais une fois que tu as pris ta retraite, tu rencontres des gens qui t’expliquent ce qu’ils ont ressenti en regardant le match, en voyant le but. C’est merveilleux d’entendre cela”.

Sur la finale de samedi :

“Les deux formations qui vont s’opposer ont des styles de jeu distincts. La Juventus est une équipe défensive, très bien positionnée sur le terrain, elle va attendre la moindre erreur du Real Madrid. En face le Real est plus créatif, il peut jouer en contre-attaque. Il a de grands joueurs, comme Cristiano Ronaldo, Bale s’il joue, Isco, Modric au milieu de terrain… Ça va être une finale très disputée.”

Sur la Juventus :

“Buffon a fait une saison incroyable, tant dans le championnat italien qu’en Ligue des Champions. C’est une énorme garantie pour la Juve. Dans la ligne défensive, je ne sais pas si elle sera composée de 3 ou 4 joueurs, ça il faut le demander à l’entraîneur, il y a là aussi beaucoup d’expérience. Devant on retrouve aussi un réservoir de créativité, avec Dybala, qui a une part de magie. S’il est inspiré, s’il est dans un grand jour il peut décider du sort du match à lui tout seul. Et Higuain, je suppose qu’il sera extrêmement motivé parce qu’il va affronter son ancien club et parce qu’il veut absolument remporter la Ligue des Champions”.

Sur le Real :

“Pour le Real Madrid, je me dois de mentionner Sergio Ramos, en défense. C’est le capitaine, c’est un leader, très bon dans ce genre de matchs. Dans toutes les finales, dans toutes les rencontres à enjeux, on le voit briller : non seulement en faisant son travail dans la ligne arrière, mais aussi en étant décisif devant. Au milieu de terrain s’il fallait citer un nom je soulignerai le rôle de Luka Modric. Il a tellement de créativité qu’il rend tout plus facile, quand vous le voyez jouer vous avez l’impression que le football est simple, mais ce n’est pas le cas. Et bien devant il y a Cristiano Ronale, Benzema s’il joue…”

Son pronostic :

“Je pense que le Real a un léger avantage. Je n’aime pas trop faire de pronostics, mais puisque je me sens à l’aise, je dirais 2-0 pour le Real Madrid”.

Le coup d’envoi de la finale de la Ligue des champions de l’UEFA, sera donné samedi 3 juin à 20h45 au Principality Stadium de Cardiff.

Tenant du titre, le Real Madrid tentera de devenir le premier club de l’Histoire à soulever la Ligue des Champions deux années de rang. La Juventus ne l’a pas remporté depuis 1996.