DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentat de Londres : une Canadienne et un Français parmi les victimes


monde

Attentat de Londres : une Canadienne et un Français parmi les victimes

Samedi soir, sept personnes ont été tuées dans l’attaque revendiquée depuis par le groupe Etat islamique. Les trois terroristes ont été abattus par les forces de police après avoir fauché avec leur camionnette des piétons sur le London Bridge, puis poignardé plusieurs personnes dans le quartier de Borough Market. Ce nouvel attentat qui a frappé la capitale britannique a fait des dizaines de blessés, dont 21 en état critique.

Pour l’heure, l’identité de toutes les victimes n’a pas été communiquée. Mais la disparition de ressortissants étrangers a été attestée par les autorités des pays concernés.

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a confirmé ce dimanche la mort d’un ressortissant canadien. Dans son communiqué, il a condamné « fortement l’attentat insensé qui a été perpétré […] à Londres, au Royaume-Uni, et qui a fait plusieurs morts et blessés innocents ». « Le fait qu’un Canadien figure parmi les victimes me brise le cœur », s’est ému Justin Trudeau.


La victime était originaire de Colombie-Britannique et avait 30 ans. Christine Archibald se trouvait avec son fiancé sur le London Bridge lorsqu’elle a été percutée par la camionnette des terroristes. Elle a succombé dans les bras de son compagnon selon la télévision publique canadienne.


Dimanche soir, le Premier ministre français Edouard Philippe a confirmé la mort d’un homme de 27 ans. Selon la presse, le jeune français était installé depuis deux ans et demi à Londres et avait des attaches à Saint-Malo en Bretagne. Il était serveur dans le restaurant Boro Bistro qui se trouve tout près du London Bridge. Il est mort après avoir reçu des coups de couteau à la gorge.


Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères a indiqué lundi matin que sept autres Français ont été blessés par les assaillants, dont quatre très grièvement. Un Français serait également porté disparu. Le ministre ainsi que Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes, se rendront ce lundi à Londres au chevet des blessés. Le Drian s’entretiendra également avec son homologue Boris Johnson.

monde

L'attentat de Londres vu de Twitter : #SofaForLondon et faux appels à disparus