DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : un réseau de trafic de migrants mis à bas


Grèce

Grèce : un réseau de trafic de migrants mis à bas

La police grecque annonce avoir démantelé un réseau de trafic de migrants qui cherchaient à rejoindre les pays d’Europe occidentale.

Six ressortissants afghans et un soudanais ont été interpellés dans cette opération conduite en coopération avec Europol et la police britannique.

Un passage pour la France ou l’Allemagne coûtait entre quatre et six mille euros, le double si le migrant souhaitait aller en Grande-Bretagne.

Ionna Rotziokou, porte-parole de la police grècque : “Les trafiquants procuraient aux migrants des passeports volés pour faciliter leur embarquement dans les aéroports sur des vols réguliers”

Le réseau faisait surtout passer des migrants vers le nord via la route des Balkans, une route que des centaines de milliers de personnes avaient empruntée en 2015 avant que les pays européens ne ferme leurs frontières en mars 2016.

Michalis Arampatzoglou, correspondant d’Euronews à Athènes : “Plus de 60 000 migrants et réfugiés sont bloqués dans des camps en Grèce depuis la fermeture des frontières dans les Balkans. Face à la lenteur des programmes européens de relocalisation, les migrants sont plus vulnérables aux réseaux de trafiquants.”