DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les défis du nouveau gouvernement britannique

Vous lisez:

Les défis du nouveau gouvernement britannique

Taille du texte Aa Aa

Parmi les défis auxquels le nouveau gouvernement britannique va devoir faire face, le Brexit tient lieu de priorité. Jusque-là, Teresa May a maintenu une ligne dure dans les négociations avec Bruxelles, et pris le risque d’une sortie de l’Union sans accord, plutôt qu’avec un texte jugé pas assez protecteur des intérêts du Royaume-Uni. À ce jour, Londres n’a toujours pas écarté ce risque, qui fait planer la menace d’un retour aux barrières douanières.


La sphère économique redoute les effets dévastateurs d’un tel scénario, qui pourrait aussi ouvrir la voie aux délocalisations et porter un nouveau coup dur à l’emploi.


L’Europe représente aussi un enjeu en termes de sécurité. Un thème incontournable, alors que le pays reste meurtri par les attentats qui ont frappé le territoire ces derniers jours. Les contrôles aux frontières restent un point majeur à régler, au même titre que les coupes budgétaires réalisées dans la fonction publique. La suppression de 20 000 postes de policiers, par les conservateurs, a suscité la polémique. Mais ces effectifs seront-ils remplacés à l’avenir ? Une question à laquelle s’ajoute celle des programmes de prévention du terrorisme, qui devront eux aussi être redéfinis.

Autre point sensible pour la société britannique: le NHS, un système de santé aujourd’hui en panne pour une large partie de la population. Une augmentation conséquente du budget qui lui est consacré semble impérative, plusieurs milliards d’euros seront sûrement nécessaires. Un système qui laisse souvent sur le bord de la route les plus démunis. Beaucoup le souhaitent plus accessible. Mais là aussi, il faudra déterminer quelles seront les sources de financement, et si de nouvelles taxes feront leur apparition. Les aides sociales accordées aux retraités pourraient enfin faire l’objet d’une réforme.