DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : l'opposant Alexeï Navalny condamné à 30 jours de prison


Russie

Russie : l'opposant Alexeï Navalny condamné à 30 jours de prison

A peine arrêté, Alexei Navalny comparaissait devant le juge et entendait sa condamnation. L’opposant principal de Vladimir Poutine avait été interpellé devant chez lui, avant de pouvoir rejoindre les nombreux manifestants qui ont défilé contre le président russe. Avec lui, ce sont plus d’un millier de personnes qui ont été interpellées ce lundi alors qu’elles étaient descendus dans toute la Russie pour dénoncer la corruption, et conspuer Vladimir Poutine, au pouvoir depuis 17 ans.


“J’aimerais bien savoir pourquoi je suis arrêté, dit Dmitri Stepanov, un moscovite. j’allais au café, je voulais m’acheter un café. Un policier m’a dit “Venez avec moi”. Je lui ai dit que j’allais au café rejoindre ma copine, mais il a dit “Venez avec nous”, et maintenant je veux savoir pourquoi on m’a arrêté.”

“Pareil pour moi, dit Gleb Tumanov. Je n’ai pas pu faire 10 mètres après avoir quitté le métro. Et alors j’ai senti qu’un policier m’attrapait”.

A Saint-Petersbourg, mêmes scènes, beaucoup de jeunes mobilisés, et des arrestations. Cette mobilisation, d’une ampleur inédite depuis plusieurs années, suivait la publication par l‘équipe de M. Navalny d’un film-enquête accusant le Premier ministre Dmitri Medvedev de se trouver à la tête d’un empire immobilier financé par des oligarques.

01.28 END