Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Séisme en mer Egée : la théorie fumeuse du maire d'Ankara

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Séisme en mer Egée : la théorie fumeuse du maire d'Ankara

<p>Le tremblement de terre qui s’est produit lundi en Mer Egée, au large des côtes turques, ne serait pas d’origine naturelle. C’est du moins ce qu’avance İbrahim Melih Gökçek, le maire d’Ankara. Ce dernier a estimé que des “puissances étrangères” pourraient être à l’origine du séisme d’une magnitude de 6,3, rapporte le <a href="http://www.hurriyetdailynews.com/ankara-mayor-again-implies-foreign-powers-behind-artificial-earthquake-after-aegean-temblor.aspx?PageID=238&NID=114246&NewsCatID=341">Hurriyet Daily News</a></p> <p>Sur Tweeter, İbrahim Melih Gökçek a indiqué qu’il pensait que “<em>ça peut être un tremblement de terre artificiel. Je ne dis pas que c’est certain, mais c’est l’une des possibilités les plus sérieuses</em>“. </p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="tr" dir="ltr">1️⃣2️⃣BU <span class="caps">SURETLE</span> SUNÎ DEPREMİ <span class="caps">YAPAN</span> DİŞ GÜÇLER DİKKATİ ÜZERLERİNDEN <span class="caps">ATACAKTIR</span>…</p>— İbrahim Melih Gökçek (@06melihgokcek) <a href="https://twitter.com/06melihgokcek/status/874266709703766017">June 12, 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>“<em>Pour moi, une enquête doit être ouverte dans les plus brefs délais. Y-avait-il un bateau de recherche sismique non loin de l‘épicentre ? Et si c‘était le cas, quel était son pavillon ?</em>“ a-t-il laissé également entendre sur les réseaux sociaux. </p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">3️⃣It should definitely be investigated. Was there any seismic research ship sailing near epicenter? If so, which country does it belong to?</p>— İbrahim Melih Gökçek (@melihgokcekENG) <a href="https://twitter.com/melihgokcekENG/status/874376081121398784">12 juin 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Plus tard, toujours sur Twitter, il a même avancé le nom du bateau en question, un navire grec : </p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">1️⃣7️⃣ Here is the exact info:<br /> Seismic research ship Aegeo, which belongs to Greece, was in service nearby the epicenter of the quake today.</p>— İbrahim Melih Gökçek (@melihgokcekENG) <a href="https://twitter.com/melihgokcekENG/status/874393300576415744">12 juin 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Ce n’est pas la première fois que le maire d’Ankara tient une telle théorie, en affirmant que des tremblements de terre peuvent être déclenchés artificiellement. </p> <p>En février dernier, il avait pointé du doigt le séisme qui avait eu lieu à Çanakkale, dans le nord-ouest de la Turquie. Pour İbrahim Melih Gökçek, là aussi, des “puissances hostiles” avaient été à l’oeuvre pour “nuire à l’économie du pays”.</p>