DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Qu'a fait la Corée du Nord à Otto Warmbier ?

L'équipe médicale en charge d'Otto Warmbier a écarté la thèse du botulisme avancée par la Corée du Nord pour expliquer son coma

Vous lisez:

Qu'a fait la Corée du Nord à Otto Warmbier ?

Taille du texte Aa Aa

Otto Warmbier en pleine santé… Sur les images d’une vidéo rendue publique par la famille de l‘étudiant américain, on le voit, portant une veste bleue, lors de son voyage organisé en Corée du Nord. C‘était en janvier 2016. Le jeune homme avait par la suite été condamné aux travaux forcés pour le vol d’une affiche de propagande. Il y a trois jours, il a été rapatrié aux Etats-Unis dans le coma. Malgré sa prudence, le neurologue Daniel Kanter, de l’hôpital UC Health University, semble accréditer la thèse des mauvais traitements.

“Nous n’avons aucune information certaine ni vérifiable sur la cause ni les circonstances de ses lésion neurologiques, a-t-il dit lors d’une conférence de presse. Toutefois, ce type de lésions cérébrales est en général considéré comme la conséquence d’un arrêt cardio-respiratoire lorsque l’irrigation du cerveau en sang est insuffisante pendant un certain laps de temps, résultant en la mort de tissus cérébraux.”

L‘équipe médicale de l’hôpital de Cincinnati où Otto Warmbier est désormais soigné a aussi écarté l’explication du régime nord-coréen selon laquelle il était atteint de botulisme. Elle n’en a pas relevé la moindre trace dans son organisme. L‘étudiant américain de 22 ans avait été condamné en mars 2016 à 15 ans de travaux forcés pour avoir décollé une affiche portant un slogan politique dans son hôtel. Son procès de moins d’une heure avait été mis en scène et médiatisé par le régime nord-coréen. Il avait sombré dans le coma peu de temps après.