DERNIERE MINUTE

Attaque de Londres : des musulmans pris pour cible ?

Les premiers témoignages confirment la version du Conseil musulman du Royaume-Uni, alors que la police débute l'enquête.

Vous lisez:

Attaque de Londres : des musulmans pris pour cible ?

Taille du texte Aa Aa

Les premiers témoignages confirment la version du Conseil musulman du Royaume-Uni, alors que la police débute l’enquête. Il faut savoir que la mosquée de Finsbury avait fait l’objet de lettres de menaces après les attentats à Paris de novembre 2015.

*J’ai vu, oui j’ai vu 8 ou 10 personnes. Des gens qui gisaient par terre, d’autres qui étaient emmenés par la police vers les ambulances, ou des ambulances qui les emmenaient. Voilà, c’est ce que j’ai vu au tout début.”
Cette rue était très animée, notamment parce qu’il y a le Ramadan. Il y a beaucoup de gens dans leur mosquée. Ils priaient, et en fait, cela s’est passé au moment où ils avaient terminé leur prière. Ils sortaient de la mosquée et le van est arrivé sur eux, il a foncé sur eux, oui.*

La mosquée de Finsbury Park était connue, au début des années 2000, pour être un haut lieu des militants islamistes de Londres. Ils venaient écouter les prêches enflammés d’Abou Hamza, un prêcheur condamné à la prison à perpétuité en janvier 2015 aux Etats-Unis pour onze chefs d’inculpations liés à une prise d’otages et pour terrorisme.