DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Faciliter l’intégration professionnelle des réfugiés


Le bureau de Bruxelles

Faciliter l’intégration professionnelle des réfugiés

Aider les demandeurs d’asile à entrer sur le marché du travail de l’Union européenne, c’est l’objectif du nouvel outil en ligne lancé par la Commission européenne. Il s’agit d‘établir une sorte de CV pour indiquer les compétences et les qualifications des ressortissants de pays tiers.
Mohammad est Palestinien et il souhaite trouver un emploi pour commencer une nouvelle vie à Bruxelles. “Je suis venu ici pour être en sécurité, pour commencer une nouvelle vie, avec une nouvelle culture dans une autre communauté”, explique-t-il.

Cet outil est disponible en 30 langues. Les profils donnent des informations personnelles sur les candidats et sur leurs attentes. C’est aussi une façon d’aider les plus jeunes à intégrer le marché du travail. Pour la Commissaire européenne chargée de l’Emploi ces ressortissants issus de pays tiers peuvent devenir une source de richesse s’ils sont bien intégrés. “Nous devons être certains que les personnes disponibles pour les emplois ont les compétences requises, qu’ils puissent fournir les documents, qu’ils puissent montrer aux employeurs, aux services publics et aux ONG ce qu’ils savent déjà faire”, souligne Marianne Thyssen.
Une procédure de demande d’asile peut prendre jusqu‘à un an. Mais les réfugiés peuvent commencer à travailler quatre mois après le dépôt de leur dossier.