DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La crise des réfugiés divise l’UE


Le bureau de Bruxelles

La crise des réfugiés divise l’UE

A la veille d’un sommet européen qui se penchera sur les questions migratoires, les eurodéputés ont souhaité réunir tous les acteurs du secteur. L’objectif est d’améliorer la gestion de la crise des réfugiés, un point sur lequel la représentante spéciale de l’ONU pour les migrations est particulièrement critique. “C’est géré de façon très insuffisante et cela alimente une atmosphère de défiance, de peur, de diabolisation des migrants et nous devons changer la donne”, déplore Louise Arbour.
Les sauvetages en mer ont progressé de 26% au premier semestre 2017 par rapport à la même période en 2016. Près de 2 000 personnes ont perdu la vie depuis le début de l’année. Pour le président du Parlement européen il faut conclure des accords avec les pays de départ. “Nous devons investir plus en Afrique car le problème dans les prochaines années sera la migration de millions et de millions de personnes qui vivent en Afrique. Nous devons investir plus contre la pauvreté, nous devons employer une diplomatie de l‘économie”, assure Antonio Tajani. Mais l’Union européenne reste profondément divisée dans ce dossier, comme l’atteste les difficultés rencontrées par le système de relocalisation des réfugiés.

ALL VIEWS

Touchez pour voir