DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée du Nord : Washington doute des bonnes intentions chinoises

Pékin s'est dit prêt à renforcer la mise en œuvre des sanctions contre le régime de Pyongyang.

Vous lisez:

Corée du Nord : Washington doute des bonnes intentions chinoises

Taille du texte Aa Aa

Pékin s’est dit prêt à renforcer la mise en œuvre des sanctions contre la Corée du Nord lors d’une rencontre à Washington entre le chef de la diplomatie chinoise et son homologue américain Rex Tillerson. En conférence de presse, ce dernier a évoqué la coopération des Etats-Unis et de la Chine sur ce dossier, même si, dans l’entourage du président américain, beaucoup se montrent sceptiques à l‘égard des bonnes intentions chinoises.


“Nous appelons à une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne. Nous demandons à la Corée du Nord d’arrêter son programme d’armes nucléaires illégales et ses tests de missiles balistiques, comme stipulé dans les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, a indiqué Rex Tillerson.

Donald Trump a reproché à plusieurs reprises à Pékin de ne pas joueur suffisamment de son influence auprès de son allié nord-coréen, l’appelant à exercer davantage de pression économique et diplomatique. Voilà ce qu’il écrivait dans l’un de ses derniers tweets : “J’apprécie grandement les efforts du président Xi et de la Chine pour aider sur la Corée du Nord, mais ils n’ont pas fonctionné. Au moins, la Chine a essayé !»


Le président américain a dénoncé la “brutalité” du régime de Pyongyang après la mort d’Otto Warmbier, un étudiant américain de 22 ans, qui avait été rapatrié dans le coma aux Etats-Unis après 18 mois de détention en Corée du Nord. Il avait été condamné à 15 ans de travaux forcés pour le vol d’une affiche de propagande.