DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des enfants meurent du plomb : état d'urgence au Pérou


Pérou

Des enfants meurent du plomb : état d'urgence au Pérou

Cela fait des années que ça dure, et le gouvernement péruvien vient enfin de déclarer l‘état d’urgence sanitaire dans deux disctricts de la région de Pasco.
Depuis une semaine, des parents campent devant le ministère de la Santé à Lima. Un appel à l’aide pour l’avenir de leurs enfants malades de la pollution engendrée par d’anciennes mines. Ils réclamaient cet état d’urgence et demandent la construction d’un hôpital spécialisé dans l’exposition aux métaux lourds.

Cela vient des collines de Pasco, de la contamination. Ces blessures, qui commencent à s’ouvrir, surgissent, comme des bactéries. Les docteurs me disent que c’est à cause du plomb. C’est pour ça que je suis ici, je demande au ministère de nous donner un endroit où aller, parce que les collines de Pasco nous font souffrir, explique Sarita Custodio.

Près de 5 500 personnes sont concernées par la déclaration d‘état d’urgence. Pour exemple, plus d’un millier d’enfant souffre de contamination au plomb et au mercure dans la ville de Cerro de Pasco.

Mon fils, souffre d’un haut niveau de contamination au plomb, il a 66 microgrammes par décilitre de sang, la limite est seulement de 10. Mon autre fils avait 96 microgrammes, il est mort à l‘âge de 12 ans, avec 100 microgrammes de plomb dans son sang, ma fille en a 120… Ce gouvernement n’agit pas. Cette pollution nous tue lentement…