DERNIERE MINUTE

De Marawi à Bagdad, la fin du ramadan

Vous lisez:

De Marawi à Bagdad, la fin du ramadan

Taille du texte Aa Aa

Selon les pays, la fête de l’Aïd el-Fitr célébrant la fin du ramadan a lieu ce dimanche ou lundi. A Marawi, aux Philippines, elle est marquée par un cessez-le-feu de quelques heures. Un immense soulagement pour les habitants qui n’ont pas fui cette ville dont une partie est occupée par des djihadistes se réclamant de l’Etat islamique.

“Mon message a été que chacun persévère, s’adapte à la situation et pense de manière positive, explique l’imam de Marawi, Aleem Ansari Abdul Malik. Cette situation ne signifie pas la fin du monde.”

En Malaisie, des milliers de fidèles ont convergé vers la principale mosquée de Kuala Lumpur pour la prière du matin.

A Jakarta, en Indonésie, ils étaient aussi très nombreux. 87% des 260 millions d’Indonésiens sont musulmans, ce qui en fait la plus grand pays musulman au monde.

En Irak, où les affontements et les attentats sont quotidiens, l’Aïd fait espérer un nouveau départ.

“En cette journée de l’Aïd, confie Yahya Misef, un fidèle venu assister à la prière, je demande à Dieu de protéger l’Irak et les Irakiens, je prie Dieu de protéger ceux qui combattent Daech, et je prie aussi Dieu pour que toutes les personnes déplacées puissent rentrer chez elles.”

Quatrième pilier de l’Islam, le mois sacré de jeûne et de prière du ramadam avait débuté le 27 mai.