DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Armée française recrute aussi des hackers


Etats-Unis

L'Armée française recrute aussi des hackers

Alors que les cyberattaques se multiplient, en France, la sécurité numérique est devenue une véritable priorité stratégique. Plus de 1000 civils et militaires supplémentaires doivent d’ailleurs être recrutés d’ici 2019.

Au point que l’Armée française n’a pas hésité à planter son stand de recrutement de combattants numériques lors de la dernière Nuit du Hack, les 24 et 25 juin dernier en banlieue parisienne.

Signe de l’intérêt porté au plus grand rassemblement annuel de hackers en France, le patron de la cyberdéfense en personne (le vice-amiral Arnaud Courtillière) avait fait le déplacement.


Ingénieurs, administrateurs, développeurs… les perspectives de carrières sont réelles, l’engagement patriotique en plus. Pour les salaires en revanche, le secteur privé offrira toujours de meilleurs avantages. Question de priorité.