DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L’Otan en mode cyberdéfense


Le bureau de Bruxelles

L’Otan en mode cyberdéfense

Après les récentes cyberattaques l’Otan veut renforcer ses moyens d’action. Son secrétaire général souhaite que l’Alliance puisse répondre à cette menace comme elle est en mesure de le faire sur le terrain militaire. “Nous renforçons les cyberdéfenses des deux réseaux de l’Otan mais nous aidons aussi les alliés de l’Otan à renforcer leur cyberdéfense. Nous étudions comment nous pouvons intégrer leurs capacités. Nous avons aussi décidé qu’une cyberattaque peut déclencher l’article 5”, explique Jens Stoltenberg. Ce point prévoit qu’en cas d’attaque contre un membre de l’Otan, l’ensemble des Alliés apportent leur aide.

Pour Georges Ataya, expert en sécurité, les organisations comme l’Alliance ne sont pas menacées par la dernière cyberattaque. “Les grandes armées ou les grandes organisations agissent pour éviter ces situations, elles essayent de se moderniser, elles essayent de ne pas utiliser des vieux systèmes “, précise-t-il. L’Otan veut aussi définir le cyberespace comme un domaine militaire.

ALL VIEWS

Touchez pour voir