DERNIERE MINUTE

L’UE à l’heure estonienne

Au 1er juillet l’Estonie succède à Malte à la présidence de l’Union européenne.

Vous lisez:

L’UE à l’heure estonienne

Taille du texte Aa Aa

L’Estonie assurera à partir du 1er juillet la présidence tournante de l’Union européenne. Tallinn assumera ce rôle, pour la première fois, dans un contexte politique délicat. Mais le président de la Commission européenne est “convaincu que la présidence estonienne va construire sur ce dynamisme”. Selon Jean-Claude Juncker le programme du semestre estonien “le prouve: la sécurité, la durabilité, la protection et la prospérité”.
A la tête des réunions de l’institution qui représente les Etats membres, l’Estonie devra aussi gérer les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Pour la présidente estonienne il faut parvenir à un compromis. Londres restera “notre partenaire et allié et ce même après le Brexit “, assure Kersti Kaljulaid. Elle ajoute que son pays ne permettra pas “que ces discussions détruisent ces liens”.
Lors de la cérémonie de lancement de la présidence estonienne, les responsables européens ont aussi vanté les capacités d’innovation du pays.