DERNIERE MINUTE

Qui sont les jihadistes qui commettent des attentats en Occident ?

Pour le savoir, des chercheurs de l’Université de Washington, de l’Institut politique de Milan et du Centre de contre-terrorisme de La Haye ont mené une vaste enquête.

Ils ont passé au peigne fin les 51 attaques perpétrées depuis trois ans, dont 17 – soit un tiers – l’ont été en France.

Des attaques qui au total ont fait près de 400 morts et plus de 1500 blessés.

Premier enseignement : les auteurs de ces attentats sont presque exclusivement des hommes (63/65).

Autre constat : ils sont plutôt jeunes avec une moyenne d‘âge qui excède à peine les 27 ans. Le plus jeune en avait 15, le plus âgé 52.

Troisième élément : 73 % sont nés ou sont devenus citoyens des pays où ils ont agi et 14 % y habitaient en toute légalité.

Seuls 5 % étaient des réfugiés ou des demandeurs d’asile et 6 % s’y trouvaient en situation irrégulière.

Parmi ces terroristes, plus de quatre sur cinq étaient déjà connus des autorités et presque un sur cinq était déjà passé par la case prison.

Enfin, moins d’un sur dix a agi sur ordre direct des dirigeants du groupe Etat islamique, alors qu’un sur quatre n’avait aucune connexion avec Daech.

Derniers chiffres révélés par ce rapport : 17 % s‘étaient convertis à l’islam et 18 % s‘étaient rendus à l‘étranger pour combattre dans un pays en guerre avant de revenir frapper en Europe ou aux Etats-Unis.