DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L’UE face à l’afflux migratoire en Méditerranée


Le bureau de Bruxelles

L’UE face à l’afflux migratoire en Méditerranée

L’Union européenne étudie de nouvelles mesures à mettre en œuvre pour limiter l’afflux de réfugiés qui traversent la Méditerranée pour rejoindre l’Italie. Plusieurs pistes sont sur la table comme un soutien aux organismes internationaux présents en Libye. Le Commissaire européen chargé de la Migration évoque aussi la collaboration avec les ONG. “Nous devons travailler sur un code de conduite avec les ONG. Les ONG jouent un rôle très important pour sauver des vies, mais d’après nous, nous devons coordonner nos coopérations”, explique Dimitris Avramopoulos. “Nous devons renforcer nos efforts en matière de retour, en particulier pour ceux qui n’ont pas besoin de protection internationale”, ajoute-t-il.
Le projet devrait insister sur l’accélération de la réalisation du système européen de relocalisation des réfugiés, un dispositif essentiel selon le Premier ministre italien. “L’Italie demande un partage européen de l’effort qui doit se mettre en place si l’Europe veut respecter ses propres valeurs, sa propre histoire et sa propre civilisation”, estime Paolo Gentiloni.
Le plan sera présenté jeudi lors d’une réunion informelle des 28 ministres de l’Intérieur. Il devrait évoquer un renforcement de la formation des gardes-côtes libyens et un appui financier supplémentaire.

ALL VIEWS

Touchez pour voir