DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incertitude entre l’UE et la Turquie

Le Parlement européen doit se prononcer sur la poursuite ou non des négociations d’adhésion avec la Turquie.

Vous lisez:

Incertitude entre l’UE et la Turquie

Taille du texte Aa Aa

Les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne sont toujours dans l’impasse. Le référendum du mois d’avril en faveur d’une réforme de la constitution turque pourrait bien avoir donné le coup de grâce. Le Parlement européen doit se prononcer ce jeudi sur une éventuelle suspension des discussions. L’eurodéputée Kati Piri estime que “si le gouvernement turc poursuit le mise en œuvre de cette nouvelle constitution selon laquelle il n’y a pas de séparation des pouvoirs, laquelle est contraire aux critères de Copenhague” pour rejoindre l’Union, il faudra envisager une rupture des pourparlers.
La réforme constitutionnelle prévoit un renforcement des pouvoirs du président turc. Pour les députés européens il s’agit d’une dérive autoritaire. Mais Ankara reste un partenaire majeur de l’Union européenne. “Les Etats membres veulent maintenir ouverts les canaux de communication et de coopération avec la Turquie parce que les enjeux sont nombreux”, expliquer Seda Gürkan, chercheure à l’Université libre de Bruxelles. Elle évoque les liens économiques et la lutte contre le terrorisme. “Maintenant il y a sur la table la modernisation de l’Union douanière, la politique migratoire et l’arrivée des réfugiés en Europe”, ajoute-t-elle.
Les députés européens dénoncent l’ampleur de la répression menée par le gouvernement turc après le coup d’Etat manqué il y a un an. Ils contestent aussi les arrestations de journalistes et les atteintes à l‘état de droit.