DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les altermondialistes chassés à Hambourg


Allemagne

Les altermondialistes chassés à Hambourg

A deux jours du début du sommet du G20, le face-à-face manifestants et policiers se poursuit à Hambourg. La police ne les autorise toujours pas à établir un camp de base, ils arpentent donc les rues de la ville et en sont chassés à coup de canon à eau.
Plus de 100 000 manifestants sont attendus sur les jours à venir. Et la police redoute des affrontements à cause de la présence d’environ 8 000 extrémistes de gauche “potentiellement violents” selon le ministre allemand de l’Intérieur.




Les anti-G20 eux entendent camper sur n’importe quelle place ou parc de Hambourg s’ils ne sont pas autorisés à passer la nuit dans un parc qu’ils ont choisi. Ces derniers jours, ils ont plusieurs fois été évacués de force de différents lieux…
Environ 20 000 policiers vont être déployés pour assurer la sécurité des délégations des 19 pays les plus industrialisés de la planète et de l’Union européenne vendredi et samedi.










Le G20, c’est quoi ?

Le forum du G20 réunit depuis 2008 les principaux pays industrialisés et émergents de la planète.
Créé à l’origine pour faire face à la crise financière mondiale, il se veut un forum de dialogue sur les grands sujets économiques mondiaux.
Le G20 ambitionne d‘être plus représentatif de l‘état des rapports de force mondiaux que le forum du G7 réunissant les seuls pays riches.
Il représente les deux tiers de la population mondiale, 80 % du commerce mondial et 85% de la richesse produite.
En fait, le groupe du G20 ne regroupe que 19 pays. Le 20e membre est l’Union européenne.
Ces pays sont, dans l’ordre d’importance économique, les Etats-Unis, la Chine, le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l’Inde, le Brésil, l’Italie, le Canada, la Corée du Sud, la Russie, l’Australie, le Mexique, l’Indonésie, la Turquie, l’Arabie Saoudite, l’Argentine et l’Afrique du Sud.
Après une première tentative en 1999, le G20 a été véritablement créé en 2008 avec une réunion à Washington pour tenter de limiter les effets de la crise financière née aux Etats-Unis sur l‘économie réelle.
L’année suivante, le sujet était la lutte contre les paradis fiscaux. Depuis, les sujets strictement économiques ont été élargis au climat, à l‘énergie ou aux marchés du travail.
Les détracteurs du forum critiquent la cooptation au sein du G20, faisant valoir que des pays comme les Pays-Bas ou la Suisse, non représentés, ont en termes économiques un Produit intérieur brut plus important que l’Argentine.
Ils estiment que le groupe fait de l’ombre aux instances internationales actives sur les mêmes sujet, qu’il s’agisse du FMI ou de la Banque Mondiale.