DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une Fashion week parisienne organique, lyrique et sexy


Cult

Une Fashion week parisienne organique, lyrique et sexy

Des musiciens dans des aquariums et des robes organiques qui se fondent sur les silhouettes mouvantes… Pour sa collection automne-hiver présentée lors de la Fashion week de Paris, la Néerlandaise Iris Van Herpen a poussé à l’extrême le caractère fluide et évanescent de ses robes.

Plus sculpturale, la collection de Stéphane Rolland évoquait une partition lyrique. Pour les 10 ans de sa maison, le créateur français avait choisi l’Opéra Bastille. Il est resté fidèle à ses inspirations architecturales, hommage à la féminité.

Au Grand Palais, c’est Alexandre Vauthier qui faisait déambuler ses nymphes. Du noir, du noir et encore du noir mais aussi de la transparence pour ces créatures à la sensualité sublimée et assumée.

Le choix de la rédaction

Prochain article
De Bethe Ditto à The Roots, Montreux s'embrase

Cult

De Bethe Ditto à The Roots, Montreux s'embrase