DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hambourg sous tension avant le G20

Vous lisez:

Hambourg sous tension avant le G20

Taille du texte Aa Aa

A Hambourg, le G20 n’a pas encore commencé mais les protestations, elles, n’ont pas attendu le coup d’envoi du sommet vendredi.
Mercredi des anti-G20 ont défilé dans les rues mais le rassemblement de tous les dangers doit se tenir jeudi.
A l’initiative d’une “alliance autonome et anti-capitaliste”, il a pour mot d’ordre “Bienvenue en enfer”. 10.000 personnes pourraient y participer.
Les autorités craignent la présence de milliers de ‘Black blocs’,
ces groupuscules de militants anarchistes ou autonomes prêts à en découdre avec la police

“Dans le monde, la vie est un enfer pour plein de gens et nous voulons le dire. Nous voulons aussi dire que nous ne sommes pas prêts à coopérer. Nous voulons perturber ce sommet sans fondement”, explique Michael Martin, porte-parole et co-organisateur de “Welcome to hell”.

Dans la nuit de mardi à mercredi, des échauffourées ont éclaté entre policiers et protestataires qui voulaient camper pour la nuit dans des parcs de la ville, malgré une interdiction.

Depuis des semaines les anti-G20 promettent de bloquer les travaux des dirigeantsdes vingt pays les plus riches de la planète réunis en Allemagne. Plus de 30 rassemblements sont prévus en deux jours. Des mesures de sécurité drastiques sont mises en place. 20.000 policiers sont déployés.