DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Saatchi Gallery explore la selfie-mania


Culture

La Saatchi Gallery explore la selfie-mania

La Saatchi Gallery de Londres, haut lieu de l’art contemporain dans le monde, accueille jusqu’au 23 juillet 2017, une exposition unique et gratuite sur l’auto-portrait, des grands maîtres aux adeptes du selfie. L’institution londonienne ne pouvait passer à côté de ce phénomène de société entre art et technologie.

Ce n’est pas un hasard si la Saatchi Gallery explore l’engouement pour les selfies : il s’agit du musée le plus présent sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, le partage des images de soi est devenu un phénomène de société et il va même en s’accentuant.

Nigel Hurst, directeur général de la Saatchi Gallery, précise : “93 millions de selfies sont pris tous les jours, donc ils occupent une place très importante dans le monde dans lequel nous vivons, dans notre paysage visuel contemporain. Nous voulions monter une exposition qui leur soit dédiée et From Selfie to Self-expression est la première exposition au monde qui explore l’histoire du selfie," souligne-t-il.

Obsession de nous-mêmes

Journaliste et romancier, Will Stor renchérit : “Nous sommes dans une culture de l’obsession de nous-mêmes et c’est un résultat de notre économie, de notre environnement, nous devons être un peu obsédés par nous-mêmes pour aller de l’avant. Le monde qui nous entoure est particulièrement dur,” insiste-t-il.

Compétition

L’institution londonienne organise une compétition baptisée #SelfExpression en partenariat avec Huawei. Le géant chinois a conçu le P10, un smartphone révolutionnaire équipée d’une fonction de reconnaissance 3D. “Nous avons développé une nouvelle technologie : une reconnaissance faciale à 360 degrés qui permet au smartphone d’enregistrer tous les détails autour de votre visage, explique Walter Ji, président Huawei pour l’ouest de l’Europe avant de nous présenter une image : C’est pour cela que la photo de ce visage est de très haute qualité.”

A la croisée de la technologie et de l’art, la démarche vise à proposer aux artistes et à tous, une nouvelle manière d’immortaliser le monde. “On a constaté que de plus en plus de gens ont tendance à chercher un moyen de s’exprimer par eux-mêmes, de se distinguer des autres, indique Andrew Garrihy, responsable marketing chez Huawei. Dans le cadre de notre partenariat avec Leica, ajoute-t-il, nous réunissons l’héritage de la photographie d’art et la créativité du monde réel pour les mettre dans un smartphone.”

Retour instantané de considération

Le journaliste Will Stor fait par ailleurs remarquer : “L’une des choses qu’il y a dans la culture selfie et dans le développement des appareils pour selfie, c’est qu’il y a ce feedback immédiat, avec les likes et les followers, donc on a ce retour instantané de considération. Donc cela rend presque accroc, cela joue sur notre bien-être.”

L’impact de la culture selfie, c‘était le thème d’un débat organisé par la Saatchi Gallery. Euronews y était. Vous pouvez le visionner ici.

Le choix de la rédaction

Prochain article
L'hiver 2017 version Gaultier et Fendi

Cult

L'hiver 2017 version Gaultier et Fendi